Appartement neuf à louer, 41 m² – 2 pièces, avec terrasse + parking

Appartement neuf à louer41 m² – 2 pièces

avec terrasse + parking
Pour en savoir plus :
http://www.airbbc.sitew.fr

Disponible le 23 juin 2014

 

Publicités

Le déclin de l’empire anglophone

Le déclin de l’empire anglophone

La diversité culturelle à l’épreuve d’internet (1/4) – Le déclin de l’empire anglophone

http://www.franceculture.fr/emission-culturesmonde-la-diversite-culturelle-a-l%E2%80%99epreuve-d%E2%80%99internet-14-le-declin-de-l%E2%80%99empire-anglo


http://net-lang.net//externDisplayer/displayExtern/_path_/netlang_FR_pdfedition.pdf

 

du lundi au vendredi de 11h à 11h50

50 minutes

La diversité culturelle à l’épreuve d’internet (1/4) – Le déclin de l’empire anglophone

31.03.2014 – 11:00

Emission présentée par Christophe Payet

 

L’anglais est la langue d’Internet. C’est une évidence. Une évidence tellement évidente qu’elle estassez loin de la réalité.

La plus grande majorité des contenus en ligne serait anglophone. Internet ne serait qu’un autre moyen pour les Etats-Unis d’assurer leur Soft Power, de diffuser leur culture et leur langue. Car c’est bien de géopolitique et de rapports de forces internationaux dont nous allons parler aujourd’hui.

Une langue est vecteur d’identité bien sûr, mais aussi de valeurs. C’est une grille de lecture du monde.

Et donc sur Internet, le monde se lirait à l’anglo-saxonne.

Mais comme souvent quand on parle d’internet, les préjugés sont grands.

 

 

Invité(s) :
Michaël Oustinoff, professeur à l’université de Nice Chercheur associé à l’ISCC(CNRS).
Daniel Prado, ancien directeur du département Terminologie et industrie de la langue de l’Union latine. Secrétaire exécutif du Réseau mondial pour la diversité linguistique, Maaya.
Adama Samassekou, président du Réseau Maya, Réseau mondial pour la diversité linguistique. Ancien secrétaire exécutif de l’Académie Africaine des langues. Ancien ministre de l’Education de base du Mali et porte-parole du gouvernement.

Thème(s) : Information| Idées| Sciences du Langage| anglais| langue| Internet

Lien(s

 

 

 

 

Librairies indépendantes en crise: Denis Mollat invité de France Bleu Gironde

L’invité de France Bleu Gironde

Librairies indépendantes en crise: Denis Mollat invité de France Bleu Gironde

Lundi 03 juin 2013 à 08h18

http://www.francebleu.fr/societe/livres/l-invite-de-france-bleu-gironde/librairies-independantes-en-crise-denis-mollat-invite-de-france-bleu-gironde

cliquez ici

FR2 13h15, le dimanche… Elisabeth II …histoire

http://www.pluzz.fr/13h15-le-dimanche-2012-06-03-13h15.html

bbc : Transit of Venus: What is it and why is it so rare?

http://www.bbc.co.uk/news/science-environment-18278591

FRANCE INTER Revue de presse Génération inquiétude 2012 04 10

Génération inquiétude
http://www.franceinter.fr/emission-la-revue-de-presse-generation-inquietude

0 commentaire.
(ré)écouter cette émission

http://www.franceinter.fr/player/export-reecouter?content=333857

disponible jusqu’au 04/01/2015 08h30

Dans la presse ce matin : génération inquiétude

« Marine le Pen arrive en tête parmi les 18-24 ans ». Le titre est à la Une du Monde.

C’est la synthèse de plusieurs études de l’institut CSA au mois de mars.

Intentions de vote chez les 18-24 ans:

Marine le Pen 26%

François Hollande : 25

Nicolas Sarkozy 17

Jean Luc Mélenchon, 16

Et le paysage a évolué de manière radicale en quelques semaines chez ces jeunes adultes. Les intentions de vote Hollande ont chuté depuis la fin 2011, celle pour Marine le Pen ont doublé. Celle en faveur de Jean-Luc Mélenchon, ont plus que triplé, de 5 à 16%

Pourquoi des adolescents et des jeunes adultes, votent-ils ou plébiscitent-ils « Marine », puisqu’ils l’appellent comme cela ? Le Monde est allé dans une ville où le FN en général a du succès : Saint Quentin dans l’Aisne.

Deux lieux de reportages :

D’abord un collège-lycée privé de centre ville.

Arguments entendus par Pascale Kremer : « Nous on doit faire des études et au final on laisse le boulot aux immigrés. A l’hôpital de St Quentin, les médecins, ils ont tous des noms étrangers. »

Les ados citent encore en vrac, le minaret qui dépasse de la mosquée de St Quentin, les groupes de rap qui vomissent la France, les places en HLM qui leur son réservés à eux les immigrés qui ne travaillent pas, profitent des aides et son un peu fainéants.

Deuxième lieu de reportage, un lycée professionnel. Rengaine plus ou moins violente : a cause des immigrés, on n’a pas de travail.

Toujours dans Le Monde, un universitaire analyse ce succès du Front National et singulièrement de Marine le Pen chez les jeunes :

– un brin d’identification avec cette femme encore jeune et divorcée

– son discours est perçu comme républicain

– le côté anti système plait également. Elle au moins on comprend ce qu’elle dit

– et il porte d’autant plus sur une jeunesse inquiète pour son avenir.

De la jeunesse dans Le Monde au débat sur l’euthanasie dans Le Parisien

C’est un des sujets de cette campagne. Dans ce contexte, les journalistes Laurent Légér et Denis Demonpion publient un livre sur la santé des présidents de la République. Le Parisien-Aujourd’hui en France en publie 3 extraits.

L’un des 3 concerne les derniers moments de François Mitterrand. Nous sommes en 1996 :

« Le 6 janvier, un lundi, à sa demande expresse, son calvaire fut abrégé. Une injection lui fut administrée par voie intraveineuse »

Génération inquiétude, à Sarajevo, aussi

Le début de la guerre en Bosnie-Herzégovine, c’était il y a 20 ans, quasiment une génération, en avril 1992.

Renaud Girard est retourné dans la ville pour Le Figaro. En apparence, le rêve d’une cité où cohabiteraient parfaitement musulmans, catholiques et orthodoxes est de retour. Le vieux monastère orthodoxe a rouvert à la visite, les Croates catholiques ont célébré Pâques sans difficulté ce week-end. Le soir l’ambiance dans les quartiers branchés vaut bien celle du marais ou de Soho.

Mais c’est une carte postale pour touristes. En réalité, Sarajevo, cité heureuse de toutes les confessions, si elle a jamais existé, est bel et bien morte.

Après la guerre, la Bosnie n’a pas eu ses De Gaulle et Adenauer pour reconstruire réellement la paix. Les nouvelles institutions ont même fait du communautarisme la base de toute décision politique.

Résultat : par exemple, un pays exclu de la fédération internationale de foot parce que ses politiciens ne parviennent pas à s’entendre sur les dates de match.

Image du ramassage scolaire dans la ville de Vitez, toujours en Bosnie.

D’abord un bus s’arrête pour prendre des écoliers croates, puis un autre pour 3 petits musulmans. Même les cours de récréation sont séparées.

« Le rêve brisé de Sarajevo », c’est le titre du reportage de Renaud Girard qui évoque la mémoire des Roméo et Juliette de cette guerre de Bosnie. L’histoire avait le tour du monde à l’époque. C’était en 93. Le Serbe Bosko et la musulmane Almira. Ils voulaient fuir ensemble Sarajevo assiégée. Des coups feu éclatèrent, il est mort sur le coup, elle était blessée. Elle a rampé jusqu’à lui, l’a enlacé, puis s’est laissée mourir.

Quoi d’autre dans la presse, Bruno ?

Philippe Lefébure vous en parlait avant 8 heures : le discours iconoclaste du directeur de l’assurance maladie. « L’équilibre est à notre portée, sans se lancer dans des réformes brutales, comme certains le préconisent. » C’est à lire dans Les Echos, alors que le déficit de l’assurance maladie en 2011 est un peu moins important que prévu.

Le porno roi de l’Internet ! On s’en doutait un peu, on ne mesurait sans doute pas à quel point. Selon le site extremetech repris notamment par slate.fr, entre le nombre de personnes qui fréquentent les sites, le temps passé et la quantité de données qui y circulent, la pornographie représenterait plus du tiers des données qui circulent sur le web.

Le numérique c’est l’avenir de l’école ne cesse-t-on de répéter. Les tableaux interactifs, les manuels numériques, les ordinateurs à l’école… Beaucoup y voient le moyen de réduire la fracture entre établissements de centre-ville et de banlieues. Sans doute, mais pas à n’importe quelles conditions.

Sur le huffingtonpost.fr, Antoine Compagnon publie un texte édifiant. Antoine Compagnon et professeur au collège de France et membre du Haut conseil de l’éducation.

En visitant un collège ambition réussite de Seine-St-Denis, il a d’abord été ébloui par l’équipement informatique. Même dans les meilleures universités privées américaines, on dispose rarement de locaux aussi bien équipés, écrit le professeur.

Puis il pénètre dans une salle où une demi-classe de 3ème est réunie pour un cours de maths. Une douzaine d’élèves derrière des écrans plats. Le professeur idem. Mais à bien y regarder, sur les douze élèves, un seul fait effectivement ses exercices sur le logiciel prévu. Les autres roupillent bien planqués derrière l’écran d’ordinateur.

Antoine Compagnon interroge le principal du collège. Oui, répond-il en substance, l’élève qui fait ses exercices, c’est un jeune Népalais, le seul de la classe dont on soit certain qu’il sera pris au lycée général. C’est comme ça : le ministère, les collectivités locales et quelques entreprises nous approvisionnent en ordinateurs pour se donner bonne conscience. Mais nous manquons de personnel pour initier les élèves.

« Avec des ardoises, un peu de craies et quelques bouliers, on n’aurait pas grand peine à faire mieux. (…) Ma visite était terminée », conclut Antoine Compagnon.

FRANCE INTER :LA MARCHE de l’HISTOIRE : UNE HISTOIRE DU PAPIER

FRANCE INTER :LA MARCHE de l’HISTOIRE : UNE HISTOIRE DU PAPIER
l’émission du lundi 26 mars 2012 Une histoire du papier
http://www.franceinter.fr/emission-la-marche-de-l-histoire-une-histoire-du-papier

http://www.franceinter.fr/player/export-reecouter?content=317499

disponible jusqu’au 20/12/2014 13h28
Etape de la fabrication du papier – gravure chinoise © Michael Frey – 2012

mizara.ovh.org/documents/france_inter_l_histoire_du_papier.JPG

Le livre-papier, c’était un miracle toujours renouvelé. Aujourd’hui, il est comme nimbé d’une certaine tristesse, d’une lumière d’ombre. On s’interroge : dans le grand combat qui s’engage avec le livre numérique, que va-t-il perdre ?

Dans l’histoire, le mariage entre le papier et l’écrit, indissoluble pendant des siècles, a en réalité commencé à se dénouer bien avant que le livre numérique ne pointe le nez. Dès aujourd’hui, plus de la moitié de la production mondiale est constituée par les papiers d’hygiène et d’emballage. Et ce sont ces papiers qui entrainent l’essentiel de la croissance : 3% par an !

Et la recherche ne les abandonne pas sous prétexte qu’ils seraient devenus des objets triviaux. Un exemple tout récent : on vient d’inventer à Grenoble un papier peint qui filtre 99% des ondes électromagnétiques. Et empêche-t-il d’écouter la radio ? Pas du tout. Le papier est toujours aussi intelligent…
.
PDF correspondant